Sarthe : Un miracle ? Ce bar-restaurant fermé depuis sept ans a finalement trouvé un repreneur, mais comment en est-il arrivé là ?

Sarthe : Un miracle ? Ce bar-restaurant fermé depuis sept ans a finalement trouvé un repreneur, mais comment en est-il arrivé là ?

Au cœur de Sarthe, un bar-restaurant fermé depuis sept longues années s’est soudainement retrouvé sous les projecteurs de l’actualité, suscitant l’émerveillement de tous : un repreneur inattendu est apparu pour redonner vie à ce lieu autrefois animé. Mais quelle incroyable série d’événements a mené à ce véritable miracle ? Au fil de cette enquête saisissante, plongeons ensemble dans les coulisses de cette incroyable renaissance, pour découvrir les mystères et les acteurs de ce récit captivant.

Un village en attente depuis 2017

Bonne nouvelle pour Lhomme (Sarthe) : le bar-restaurant situé en face de l’église du village, nommé « La Renaissance », rouvre enfin ses portes après une absence de sept ans. Depuis sa fermeture en 2017, la municipalité n’a cessé de chercher un repreneur pour ce commerce essentiel à la vie locale. La quête fut longue et semée d’embûches, mais elle a finalement abouti grâce à Frédéric Louis-Lafont, un restaurateur expérimenté.

Le parcours du restaurateur Frédéric Louis-Lafont

Né il y a 52 ans à Lyon, capitale de la gastronomie française, Frédéric Louis-Lafont a des souvenirs marquants de ses week-ends passés dans les Monts du Lyonnais. Rien ne le prédestinait à la restauration, mais il a toujours été fasciné par la cuisine de sa grand-mère, célèbre pour ses plats maison.

Frédéric a d’abord suivi une école de commerce à Lyon, avant de monter à Paris pour travailler dans l’imprimerie. Sa carrière a ensuite pris plusieurs tournants, notamment avec la création de son agence de communication « Atchum » près de l’Hôtel-de-Ville à Paris. Cependant, l’arrivée du digital l’a poussé à vendre son entreprise et à s’orienter vers la restauration.

LIRE  Vous ne devinerez jamais ce que Cordelle, le restaurant-épicerie de Nathalie Reynaud, vous réserve pour son ouverture lundi !

Transition vers la restauration

Après la crise du Covid, un ami âgé de 76 ans, propriétaire du bistrot-pizzeria « Le Mercure » dans le 20e arrondissement de Paris, cherchait un repreneur. Frédéric saisit cette opportunité et exploita ce bistrot pendant trois ans, proposant des plats simples comme de l’échine de porc et des frites maison. Grâce à ce virage professionnel, il décrocha des articles dans Télérama et attira l’attention de François-Régis Gaudry de France Inter.

L’opportunité à Lhomme

Quand Frédéric Louis-Lafont apprend que « La Renaissance » est disponible à Lhomme, il n’hésite pas à se présenter à la mairie. Son projet est accueilli favorablement, et la réouverture du restaurant est prévue pour le samedi 1er juin 2024.

Une offre culinaire locale et authentique

Le nouveau restaurant, baptisé « Chez Fred », mettra à l’honneur des produits locaux et un menu simple mais savoureux. Les entrées incluront des rillettes, de l’œuf mayonnaise, de la salade maison, et une assiette sarthoise. Les plats principaux proposeront des moules avec des frites maison, tandis que les desserts seront fournis par « Les Pâtisseries de Marinette ».

  • Entrées : rillettes, œuf-mayonnaise, salade maison, assiette sarthoise
  • Plats principaux : moules, frites maison
  • Desserts : pâtisseries de Marinette

Une équipe et une décoration soignées

Ingrid Guillet, ancienne employée à « La Bonne Franquette », sera aux commandes du service, bar et aide en cuisine. La décoration du restaurant a été confiée à Christophe Lebeslour, antiquaire à La Chartre-sur-le-Loir, qui a su transformer l’espace avec goût et authenticité.

Horaires et informations pratiques

« Chez Fred » sera ouvert du jeudi au lundi, de 10h à 23h, avec une fermeture les mardi et mercredi. Les samedis et dimanches, le service sera continu de 8h à 24h. Il est recommandé de réserver au 02 43 46 10 65. L’adresse est le 12, rue du Val de Loir, Lhomme (Sarthe).

LIRE  Comment préparer la recette du Jäger Bomb pour une soirée réussie ?

Source: actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *